Quels emballages privilégier pour respecter les normes HACCP en restauration tout en satisfaisant vos clients?

emballage carton

Les normes HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), aussi désignées en français sous le terme « système d’analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise », sont des normes internationales qui visent à garantir la sécurité sanitaire des aliments. Ces normes HACCP s’appliquent à tous les acteurs de la restauration, qu’il s’agisse de restaurants, de traiteurs, de cantines ou encore de services de livraisons alimentaires à domicile.

L’un des aspects essentiels des normes HACCP réside dans le choix des emballages alimentaires. En effet, les emballages ont un rôle essentiel dans la conservation, la protection et la présentation des aliments. C’est pourquoi ils devront non seulement s’adapter aux caractéristiques des produits qu’ils devront accueillir, mais aussi aux éventuelles conditions de transport et de stockage en cas de livraison. Et ce, sans oublier les exigences de votre clientèle cible, tant sur le look que la praticité des emballages, et air du temps oblige, leur écoconception et leur recyclabilité. 

Dans la suite de cet article, on fait le point sur les critères principaux à prendre en considération pour parvenir à concilier le respect des normes en la matière et la satisfaction de la clientèle.

emballage carton
Emballages pour la scurit sanitaire

Les critères de choix des emballages alimentaires selon les normes HACCP

Les normes HACCP, à l’instar de celles disponibles sur Emballagefute.com : emballage alimentaire pour professionnel,  imposent de respecter plusieurs critères pour choisir les emballages alimentaires, notamment les critères techniques et les critères environnementaux. 

Les critères techniques regroupent les propriétés physiques et chimiques des emballages, qui doivent assurer la qualité et la sécurité des aliments.

Parmi ces critères, on peut citer en premier lieu la barrière qui désigne la capacité des emballages à empêcher le passage de l’air, de l’humidité, de la lumière, des micro-organismes, des odeurs ou des substances indésirables. Pour s’y conformer, les emballages choisis doivent être imperméables, étanches et résistants aux chocs, aux perforations, aux variations de température ainsi qu’aux rayons UV.

Le second critère de choix est la compatibilité. Il s’agit ici de la capacité des emballages à ne pas altérer les caractéristiques organoleptiques (couleur, odeur, goût, texture) et nutritionnelles des aliments, et à ne pas libérer de substances nocives. Les emballages doivent être inertes, stables et sans risque de migration ou de contamination.

Enfin, on prendra en compte la fonctionnalité des emballages qui devront faciliter la manipulation, le transport, le stockage, l’ouverture, la fermeture, le service et la consommation des aliments. En résumé, les emballages doivent être pratiques, ergonomiques, légers, solides, faciles à identifier et à utiliser.

Prendre en compte les qualités écologiques de vos emballages 

Les emballages alimentaires peuvent être fabriqués à partir de différents matériaux, comme le plastique, le papier, le carton, le verre, le métal, le bois ou des matières végétales ou animales. Chaque type d’emballage présente des caractéristiques spécifiques, qui influencent sa capacité à protéger, conserver et transporter les aliments, tout en respectant les normes HACCP et les enjeux écologiques. Certains emballages sont plus légers, souples, résistants, étanches, recyclables ou biodégradables que d’autres, mais ils peuvent aussi être plus polluants, gaspilleurs, dangereux ou encore allergènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *