Meilleures pompes à vélo: comparatif, avis et guide d’achat

pompe a velo

Comparatif des meilleures pompes à vélo

Les types de pompes à vélo

Vous constaterez qu’il existe différents types de pompes à vélo. Il n’y a pas vraiment de type « meilleur » que l’autre ; il est plutôt important de trouver celui qui vous convient le mieux. Vous y trouverez des pompes à pieds, des pompes à cadre, des mini-pompes et des gonfleurs CO2.

Pompes à pieds

Ce sont les pompes à vélo que la plupart d’entre nous utilisaient quand nous étions enfants. Ce sont probablement aussi les pompes les plus utilisées. Elles sont grosses et souvent assez lourdes, mais elles sont faites pour être laissées à la maison ou  dans le garage.

L’inconvénient de ces pompes est qu’elles fournissent une puissance de gonflage de grande capacité qui peut être utilisée pour gonfler bien plus que de simples pneus de vélo.  Elles sont souvent équipées de manomètres intégrés pour des lectures de pression précises. Elles sont rapides et sûres, mais ne sont pas aussi pratiques si vous voulez les emporter avec vous.

Pompes à installer sur son vélo

Elles sont parfaites pour les déplacements. Si vous êtes un cycliste de route, vous allez adorer ce type de vélo, puisqu’elles s’accrochent directement sur le cadre de votre vélo ! Normalement, il y a un petit clip qui se visse sur le cadre, puis la pompe s’enclenche.

Mini pompe

Comme leur nom l’indique, ces pompes sont beaucoup plus petites que la plupart des autres pompes et sont également très légères et portables. De ce fait, elles peuvent être facilement emmenées pour la promenade sans être un inconvénient. Certaines peuvent même être placées dans votre sac.

Gonfleurs CO2

Elles sont incroyablement pratiques, si vous recherchez quelque chose de léger et rapide. Si vous voulez garder votre sac léger, alors vous allez adorer ça. Vous n’avez même pas besoin de le pomper, mais d’utiliser des cartouches de dioxyde de carbone comprimé ! L’inconvénient, c’est qu’il s’agit souvent d’articles à usage unique et que le CO2 qui reste s’échappe après quelques heures.

Comment choisir sa pompe à vélo ?

Poids de l’appareil

Tout comme la taille de la pompe, le poids est très important pour choisir le modèle qui vous convient et qui convient à votre style de vie cycliste. Si vous prévoyez simplement d’en garder un dans le garage, alors le poids ne sera pas un gros problème. Dans ce cas, il vous suffit de trouver le modèle le plus robuste possible.

Si vous optez pour la légèreté, il existe des options en aluminium ou en fibre de carbone qui sont plus chères mais faciles à transporter.

Puissance de gonflage

Ici, en général, plus c’est grand, mieux c’est. Plus la tige est longue et large, plus vous pousserez d’air dans le pneu à chaque coup.

Une autre caractéristique d’une meilleure pompe est qu’elle ne retire pas la moitié de l’air d’un pneu lorsqu’elle est montée. Les petites pompes portables mettront plus de temps à gonfler.

Le dernier type de pompe n’est pas vraiment une « pompe » mais un réservoir de CO2 qui est sous pression et qui contient assez d’air pour gonfler tout sauf les pneus.

Stabilité

Pour la stabilité, plus c’est grand, mieux c’est. Le fait d’avoir une base plus large et plus grande aura tendance à faciliter le gonflage de vos pneus. Ici, le métal sera votre ami.

Une base en plastique bon marché ne fait pas une bonne base. Avoir une base assez large pour mettre vos pieds est très important pour la stabilité.

Cela devient encore plus important à mesure que la pression augmente dans le pneu, vous devrez pousser beaucoup plus fort. C’est là qu’une base plus large et plus stable devient vraiment utile. Cela n’a bien sûr aucune importance si vous utilisez une pompe à main ou une pompe à CO2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *