Pantalon anti-coupure : comparatif, avis et guide d’achat

pantalon anti coupure

D’une façon générale, et selon la protection qu’ils doivent apporter, les pantalons de sécurité, sont nécessaires pour protéger les zones du corps les plus exposées.

Si le « bleu de travail » reste un grand classique, il n’offre pas une protection optimale, et pour éviter toutes blessures pendant vos travaux, notre guide vous permettra de bien choisir votre équipement de protection individuelle. Ce qu’il faut savoir….

Pourquoi porter un pantalon anti-coupure ?

Le pantalon anti-coupure protège vos jambes des risques de blessures, il est indispensable pour assurer une protection adaptée lors de travaux d’élagage, de bûcheronnage ou de travaux forestiers en général. Afin de prévenir tout accident, il est donc primordial de s’équiper.

Les professionnels sont soumis à des risques et certains accidents peuvent être dramatiques, pouvant aller jusqu’à la mutilation. Avec 40 % des accidents graves, le risque lié aux machines reste beaucoup plus important dans la filière bois que dans la plupart des autres secteurs (source INRS).

Préconisé pour les personnes travaillant dans les espaces verts, le choix de celui-ci reste fondamental et ce genre d’équipement a déjà montré son efficacité.

Sachez néanmoins que la protection doit aussi s’appliquer au particulier.

La technologie au service de la sécurité

Un pantalon de sécurité contient plusieurs couches de textile divers qui, en cas de contact avec la chaîne, la freine puis la bloque, en quelques secondes.

Comparatif des meilleurs pantalons anti-coupure

Type A, B ou C, on vous dit tout !

Ces protections anti-coupures respectent la norme européenne EN 381-5 et bénéficient d’un marquage CE, celle-ci définit trois types de pantalons (A, B, C) ainsi que 3 classe (1,2,3) selon la protection.

  • Le type A: vêtements destinés aux bûcherons professionnels et se limite essentiellement aux parties avant des jambes.  Le type A, ou protection frontale, couvre chaque jambe sur 180°.
  • Le type B: identique au type A, avec un retour supplémentaire de 5cm à l’intérieur de la jambe gauche.
  • Le type C: destinés aux personnes qui ne travaillent pas habituellement avec des tronçonneuses ou autre. Il est généralement utilisé par certains corps de métiers comme les pompiers, l’armée ou les services de secours techniques. Le type C couvre chaque jambe sur 360°.

Cette norme prescrit également 3 classes qui correspond à la protection jusqu‘à une certaine vitesse de la chaîne :

  • Classe 1 = vitesse de la chaîne 20m/s
  • Classe 2 = vitesse de la chaîne 24m/s
  • Classe 3 = vitesse de la chaîne 28m/s

Bien choisir son équipement

Pour un prix varié allant de 30 à 300 € selon le type et la classe (voir ci-dessus), vous aurez le choix, selon ce que vous recherchez.

Une large gamme vous est proposé avec un bon rapport qualité/ prix et pour tous les budgets.

Du modèle professionnel à celui de semi-professionnel offrant protection, résistance, durabilité et confort avec des particularités signe de qualité et de sécurité au travail tels que :

  • Empiècements aux couleurs contrastées bien visibles
  • Renforts aux genoux et aux coudes en Cordura
  • Elastiques aux chevilles et aux poignées
  • Protection contre l’humidité
  • Thermorégulation optimale
  • Liberté de mouvement

Vous pouvez également choisir un pantalon anti-coupure disposant de multiples poches pour vos petits outils, accessoires, etc…Vous trouverez aisément celui qui vous convient.

Cependant, choisissez bien la taille et celui approprié à vos besoins.

Entretien, pensez-y !

Un entretien adapté d‘un pantalon anti-coupure détermine sa longévité et son effet protecteur. Vous pouvez en principe mettre votre équipement de protection dans la machine à laver. Il est toutefois primordial de respecter les instructions de lavage.

Attention : Un équipement de protection ne constitue pas une garantie contre les blessures alors même en cas de dommages minimes, le pantalon doit être remplacé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *